Les types de volets roulants

Il existe trois types de volets roulants, à savoir : le volet dit traditionnel, le caisson volet roulant et le monobloc appelé aussi « tout en un ». Le volet traditionnel est intégré dans la fenêtre, quelle que soit sa largeur. Il convient très bien à une baie vitrée.

volets roulants

Ce volet roulant s’installe généralement dans une construction neuve plutôt qu’en rénovation (dans ce cas, les travaux de maçonnerie sont importants et onéreux), le coffre est placé dans la maçonnerie et la fenêtre apparaît naturelle dans le bâtiment. Le caisson volet roulant est, quant à lui, recommandé dans les cas de rénovation : le caisson est ainsi posé à l’extérieur de la fenêtre.

Le volet à caisson, par ses différents modèles, s’adapte idéalement à l’architecture de l’immeuble. Enfin, le monobloc – fenêtre et volet roulant groupés – est posé comme une fenêtre. Son prix est avantageux par rapport à l’achat séparé de la fenêtre et des volets roulants électriques.

Tous ces volets roulants peuvent être automatisés. En effet, les volets roulants électriques sont équipés d’un moteur introduit dans un tube placé au centre du volet roulant.

Le moteur de 230 V peut être suppléé par une batterie de secours prenant le relais en cas de coupure de courant. Comme tout équipement automatisé, les volets roulants électriques sont commandés par ondes radio, la logique électronique étant fixée dans le moteur. Pour parfaire le système, on assurera la sécurité du volet roulant électrifié par la pose d’un détecteur d’obstacles capable d’en arrêter le mouvement ; la durée de vie du moteur est ainsi prolongée et le volet à l’abri de dommages.